Retour à la liste des articles

Cérémonie de remise des diplômes 2017

La cérémonie officielle de remise des 160 diplômes 2017 de l’Ecole hôtelière de Paris – Lycée Jean Drouant à l’auditorium de l’IMME (Groupe Deloitte) à Neuilly-sur-Seine a réuni pour la première fois en deux sessions plus de 350 personnes (diplômé(e)s, autorités officielles, parents d’élèves et enseignants de l’établissement. Organisée par l’association des anciens élèves des promotions de l’enseignement technologique hôtelier Promatel-Paris-Ile-de-France, présidée par Pierre Berthet, assisté de Maxime Simonneau et Alain Jacob. Entourés des parrains anciens élèves : Didier Boidin, directeur général des opérations hôtelières de la SBM. Société des Bains de Mer à Monaco, déclarant à ses 78 filleul(e)s: Dans notre industrie le facteur humain est très important. Nous ne fabriquons pas des machines… Nous sommes au service de nos clients et nous vendons du rêve…. Si vous saviez comme le temps passe vite… Ne gâchez pas de précieuses années par manque d’ambition… et Hervé Houdré, directeur général hôtel Intercontinental Barclay à New York, déclarant à ses 82 filleul(e)s Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

On pouvait noter les présences de Michel Ryckebusch, proviseur, Gilles Frechet, professeur d’Economie-Gestion, d’Éric Duszynski, proviseur-adjoint,  Olivier Lanez, inspecteur de l’Education nationale aux enseignements techniques DAET-adjoint au DAFPIC, Luc Pham, directeur académique adjoint des services de l’Education nationale chargé du second degré, représentants Gilles Pécout, recteur de la région académique Ile-de-France, ainsi que le directeur de l’académie de Paris, l’association des parents d’élèves (Sonia Mottet, Nathalie Falabregue, Emmanuelle Geoffroy juste élue présidente de l’APE Jean Drouant), ainsi que Marion Plechot, secrétaire du bureau de la Fnapeetht (Fédération nationale des parents d’élèves).

Source : L’Hôtellerie-Restauration, Claude Dibiase.

[MAJ du 31 octobre 2017] M. Houdré a également tenu à s’adresser à ses filleul(e)s dans cette lettre.