BTS Management en Hôtellerie et Restauration

Présentation de la formation

Le BTS Management en Hôtellerie et Restauration (MHR) est une formation qui prépare à devenir un cadre intermédiaire de la filière hôtelière. Employable directement à la sortie du diplôme, les titulaires d’un BTS MHR sont destinés à manager des équipes en Restaurant, en Cuisine ou en Hébergement. C’est une continuité du bac STHR.

Des enseignements généraux appliqués à l’hôtellerie-restauration sont également au programme : des notions de ressources humaines, de droit et de comptabilité sont intégrées dans un cours sur l’entrepreneuriat et le pilotage de l’entreprise hôtelière. L’adaptation aux nouveaux modes de consommation des clients et à la digitalisation est abordée en management et marketing, tout comme la gestion d’une équipe.

S’inscrire en BTS MHR

L’admission se fait via la plateforme Parcoursup.

Pour pouvoir y postuler, il faut soit

  • être titulaire d’un Baccalauréat STHR,
  • ou être titulaire d’un Baccalauréat Professionnel Cuisine ou Commercialisation et Service en Restaurant
  • ou être titulaire d’un autre type de baccalauréat mais avoir fait une année en classe de Mise à Niveau (MAN).

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter un CPE de l’établissement, Mme Pierre (celine.pierre@ac-creteil.fr ou par téléphone 01 56 21 01 15) ou M. Herry (pascal.herry@ac-paris.fr ou par téléphone 01 56 21 01 16).

Contenu de la formation

  • Une 1re année de tronc commun où les 3 spécialités (service, cuisine, hébergement) sont enseignées. Un volume horaire conséquent en marketing et en management de la filière hôtelière y est enseigné, complété par 2 langues vivantes.
  • Une 2ème année avec un choix d’options clairement identifiées par la profession et par les étudiants.
    • Option A – Management des unités de Restaurant
    • Option B – Management des unités de Cuisine
    • Option C – Management des unités d’Hébergement

Première année (commune aux trois options) :

 Enseignement général (7h) :

    • Communication et expression française (2h)
    • LV1 et LV2 (5h)

 Enseignements d’économie et de gestion hôtelière (13h) :

    • Entrepreneuriat et pilotage de l’entreprise hôtelière (EPEH) (7,5h)
    • Management de l’entreprise hôtelière et mercatique des services (MEHMS) (5,5h)

 Enseignement d’hôtellerie-restauration (12h) :

    • Sciences en hôtellerie-restauration (2 h)
    • Ingénierie en hôtellerie-restauration (1 h)
    • Sciences et technologies culinaires (STC) (3h de TP)
    • Sciences et technologies des services en restauration (STSR) (3h de TP)
    • Sciences et technologie des services en hébergement (STSH) (3h de TP)

Deuxième année (cliquer sur l’option désirée pour voir le détail) :

L’option Management d’unité de restauration met l’accent sur les techniques du service en restaurant :

  • dresser une table
  • présenter un menu
  • valoriser des produits
  • gérer les stocks de boissons
  • ou encore encadrer une équipe.

L’apprentissage de la sommellerie et des techniques de bar est renforcé avec des cours sur la gestion d’une cave à vins et le service des alcools et cocktails.

  Enseignement général (7h) :

  • Communication et expression française : 2h
  • LV1 et LV2 : 5h

 Enseignements d’économie et de gestion hôtelière (11h) :

  • Entrepreneuriat et pilotage de l’entreprise hôtelière (EPEH) : 6h
  • Conduite du projet entrepreneurial : 1h
  • Management de l’entreprise hôtelière et mercatique des services (MEHMS) : 4h

  Enseignement d’hôtellerie-restauration (13h) :

  • Sciences et technologies du Service et de la Restauration (STSR) : 11h
  • Sommellerie et technique de bar : 2h

L’option management d’unité de production culinaire vise à maîtriser des techniques culinaires propres aux différents types de restauration (traditionnelle, gastronomique, collective) et à optimiser les achats d’aliments en fonction de paramètres comme la météo.

Le management d’une brigade et la gestion d’entreprise occupent une place importante.

Enfin, les notions de la MC cuisinier en desserts de restaurant ont été ajoutées au programme.

  Enseignement général (7h) :

  • Communication et expression française : 2h
  • LV1 et LV2 : 5h

 Enseignements d’économie et de gestion hôtelière (11h) :

  • Entrepreneuriat et pilotage de l’entreprise hôtelière (EPEH) : 6h
  • Conduite du projet entrepreneurial : 1h
  • Management de l’entreprise hôtelière et mercatique des services (MEHMS) : 4h

 Enseignement d’hôtellerie-restauration (13h) :

  • Sciences et technologies de Cuisine (STC) : 11h
  • Sciences appliquées : 2h

L’option Management des Unités d’Hébergement aborde la création, la reprise ou la transmission d’entreprise.

Les élèves apprennent à superviser une unité d’hébergement et son personnel, à répondre aux différentes attentes de la clientèle et à la fidéliser en utilisant notamment les nouveaux outils de communication (réseaux sociaux, e-réputation).

Les langues étrangères sont très présentes dans cette option, dont la particularité est de proposer des cours en anglais.

  Enseignement général (7h) :

  • Communication et expression française : 2h
  • LV1 et LV2 : 5h

 Enseignements d’économie et de gestion hôtelière (11h) :

  • Entrepreneuriat et pilotage de l’entreprise hôtelière (EPEH) : 6h
  • Conduite du projet entrepreneurial : 1h
  • Management de l’entreprise hôtelière et mercatique des services (MEHMS) : 4h

  Enseignement d’hôtellerie-restauration (12h) :

  • Sciences et technologie des services en hébergement (STSH) : 11h
  • Anglais et hébergement : 1h

Sur l’ensemble des 2 années, les étudiants vivent une expérience en entreprise de 4 mois.

Les débouchés de la formation

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l’examen, il est possible de poursuivre en licence professionnelle orientée selon l’option.

  • Option A : Le diplômé peut débuter comme maître d’hôtel, sommelier, chef barman, avant d’accéder à des postes d’encadrement ou de direction.
  • Option B : Le diplômé peut débuter comme chef de partie, second de cuisine, avant d’accéder à des postes d’encadrement ou de direction.
  • Option C : Le diplômé peut débuter comme gouvernant(e), réceptionniste avant d’accéder à des postes d’encadrement ou de direction.